Networking: deux règles simples à appliquer
Publicité
Publicité

Networking: deux règles simples à appliquer

image

CET ARTICLE DEJA PARU FAIT PARTIE DES PLUS LUS ET DES PLUS COMMENTES

Dans une chronique publiée aujourd’hui sur Linkedin, la femme d’affaires Sallie Krawcheck, qui vient de racheter à sa fondatrice Janet Hanson le réseau de femmes 85 Broads (du nom de son adresse d’origine qui était l’adresse de Goldman Sachs, 85 Broad Street), donne deux règles simples à appliquer pour développer et maintenir un bon réseau. Cette ancienne dirigeante de Citigroup et de la Bank of America, classée en 2005 par le magazine Forbes au 7ème rang des 100 femmes les influentes du monde, estime que les réseaux sont comme tout bon investissement: les meilleurs d’entre eux peuvent avoir un excellent retour sur investissement, mais pas forcément immédiatement et pas toujours selon les sources auxquelles on s’attend. Pour développer son réseau les deux règles à respecter sont les suivantes:

1- Rencontrer une nouvelle personne par mois

Selon Sallie Krawcheck, il est important de rencontrer dans le réél une nouvelle personne de son réseau par mois. Celle-ci doit se trouver dans ses centres d’intérêt. Il peut aussi s’agir d’appronfondir une relation qui existe déjà.

2- Rendre service à une personne de son réseau chaque semaine

Il ne s’agit pas, souligne Sallie Krawcheck, de grandes faveurs à donner à une personne, mais plutôt de petits services à rendre comme connecter entre elles deux personnes de son réseau qui devraient se connaître; partager avec une personne de son réseau des recherches ou de l’information qui l’intéresse ou encore poster sur Linkedin une recommendation sur un collègue. Bien entendu, souligne Sallie Krawcheck, ces actions ne vont pas vous permettre de décrocher un nouveau travail ou de conclure le contrat du siècle la semaine prochaine. Mais ce sont des petites graines que vous plantez qui peuvent un jour ou l’autre vous rapporter gros… Et qui en même temps vont vous donner de la joie. Enjoy comme l’on dit aux Etats-Unis !

   Pour recevoir gratuitement un digest des articles chaque semaine je m’inscris à la Newsletter Cadre et Dirigeant Magazine

 

 

Pour recevoir gratuitement un digest des articles chaque semaine je m’inscris à la Newsletter Cadre et Dirigeant Magazine

Sophie Lhameen

Sophie Lhameen

Signaler ce contenu comme inapproprié

6 réactions

  1. Olivier Chaillot

    5 novembre 2013 à 14 h 48 min

    Voilà bien un syndrome répandu : aller chercher ailleurs ce que l’on a chez nous ! Sans doute parce que l’herbe est toujours plus verte dans le champ du voisin … Je ne suis pas allé aux USA et ne connait pas cette dame qui rachète des réseaux, mais mon grand père me le disait déjà quand j’étais petit (jeune en fait) : Olivier, il faut donner pour recevoir ! Pourtant il n’a jamais racheté un réseau de femmes (il aurait sans doute aimé) ! Ce doit être pour ça qu’on ne parle pas de lui dans les journaux de cadres et de dirigeants :):) Il me disait aussi que c’était parce qu’on remplissait ses devoirs que l’on avait des droits … et non l’inverse ! Peut-être connaissez vous un(e) Américain(e) qui pourrait nous le dire mieux ?

  2. Pons

    18 septembre 2013 à 23 h 15 min

    Rencontrer, rendre service, et donc, ne pas oublier les valeurs humaines, la base de tout.

  3. Anne

    12 septembre 2013 à 20 h 40 min

    Deux règles tellement simples que souvent on oublie de les appliquer…à utiliser sans modération.

  4. OuestGEST

    12 septembre 2013 à 18 h 44 min

    Excellents conseils en effet pour faire vivre et développer son réseau. La rencontre physique est particulièrement importante dans un monde de plus en plus virtuel et connecté.

  5. Anne van der Weide

    Anne van der Weide

    22 juillet 2013 à 14 h 25 min

    Merci pour cet article.
    2 règles à respecter qui résoudraient 80% des problématiques en consommant 20% de notre énergie, nous sommes preneurs !
    encore faut-il savoir anticiper les besoins ou désirs des internautes connectés sur IN …
    Anne

  6. Nicolas

    15 juillet 2013 à 13 h 35 min

    La seconde « règle » (si l’on peut l’appeler ainsi) à appliquer mériterait d’être approfondie. Le plus important est, au delà de rendre service, de le faire sans attendre quoi que ce soit en retour et surtout, de le faire avant d’avoir besoin à notre tour d’aide extérieure. Lorsque cette façon d’agir sera devenu automatique, on pourra alors songer à réellement se construire un réseau solide.

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>