Directeur de magasin : définition
Publicité
Publicité

Directeur de magasin : définition

Portrait d'un jeune homme d'affaires

Le directeur de magasin participe à la définition de la stratégie du magasin dont il développe la performance économique avec ses équipes.

Définition de la politique commerciale

Il décline et définit la politique commerciale locale du magasin en fonction des objectifs du groupe, tout en garantissant le respect de la politique de l’enseigne. Il valide les décisions de choix de gamme, en cohérence avec le positionnement de l’offre produits proposée, mobilise les équipes sur l’organisation des linéaires, relation client…Il décide du lancement et de la mise en place d’évènements commerciaux pour développer la fréquentation et le chiffre d’affaires et fidéliser la clientèle. Il analyse le potentiel de développement à moyen terme du magasin, en fonction de du marché, des concurrents, de son positionnement. Il fait des projections du développement à moyen terme de son magasin, en cohérence avec le projet d’entreprise ou le plan marketing, au niveau régional ou national

Coordination et l’animation commerciale

Il met en place l’offre commerciale, définit ou adapte le choix de gamme de produits, en fonction des spécificités et de la concurrence locale, l’aménagement physique du magasin et de l’espace commercial, il conçoit et applique la politique d’animation commerciale du magasin avec les responsables de département et les managers de rayon. Il supervise les opérations commerciales, es actions de communication (campagnes publicitaires, presse et médias, évènementiel…) et lance des services innovants.

Développement de la performance économique

Il définit et suit les objectifs commerciaux de vente, par secteur ou ligne de produits, développe la performance de son magasin, réduit les coûts et assure la rentabilité du magasin, des stocks et des autres ratios économiques. Il réalise un reporting de l’activité du magasin à sa direction.

Gestion des ressources humaines

Il encadre les équipes, recrute les cadres, respecte des procédures d’embauche et le droit du travail. Manager, il organise les entretiens annuels d’évaluation, décide des primes et augmentations de salaires, et des promotions. Il veille aussi au développement des compétences de ses collaborateurs et suit le plan de formation.

Gestion et exploitation du magasin

Il organise et encadre l’exploitation du magasin, veille au bon fonctionnement de l’activité quotidienne, au respect de la réglementation commerciale, s’assurer des approvisionnements et de la gestion des stocks, est garant la sécurité des biens et des personnes, et des exigences des produits vendus : péremption, traçage des produits à risque sécuritaire, retraits de vente, rappels sécurité…

Poste à géométrie variable selon le magasin

Le poste de directeur de magasin dépend du type de commerce pratiqué : chaîne intégrée ou succursaliste, franchisé, commerce indépendant associé en groupement, indépendant isolé…, la taille du magasin et la nature de l’activité (grande surface alimentaire, spécialisée, grand magasin ou magasin multi-commerce). L’autonomie est moins importante dans une chaîne intégrée. Dans le commerce indépendant, le directeur de magasin choisit avec plus de liberté les modalités d’organisation de l’activité, dans le respect du concept de l’enseigne. La délégation est plus importante dans les grandes surfaces alimentaires, le directeur y est secondé par des équipes de management intermédiaire.  Les relations extérieures et de communication sont  plus ou moins développées selon les enseignes.

Profil recherché pour un directeur de magasin

De formation supérieure bac +4/5 ou Bac +2 reste de type BTS Gestion des unités commerciales, Master Commerce/Gestion, Master Sciences économiques ou Ecoles supérieures de commerce. Ce métier exige une expérience de 5 à 10 ans dans différentes fonctions de manager de rayon, chef de département, ou directeur adjoint. La promotion interne se pratique dans les grandes enseignes. Ce métier requiert  des compétences techniques : connaissances des techniques de merchandising, de sa zone de chalandise, des perspectives de développement commercial et de la concurrence, techniques de management et d’encadrement d’équipe, connaissances en gestion et réglementation commerciale; des qualités personnelles et comportementales : capacité d’initiatives pour une  exploitation optimale, capacité d’animation, sens de l’équipe, méthode et rigueur dans la gestion, qualités relationnelles en interne et externe, capacité à fédérer et à animer un projet, disponibilité, pragmatisme, sens du terrain, adaptabilité en management, sens de l’organisation et pour planification.

Pour mieux rédiger vos définitions de fonction découvrez vite Règles d’or de la Définition de fonction  

Pour recevoir gratuitement un digest des articles chaque semaine je m’inscris à la Newsletter Cadre et Dirigeant Magazine

Reid Nalliat

Reid Nalliat

Signaler ce contenu comme inapproprié

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>