Menu utilisateur 
Publicité
Publicité

Facebook qui pleure et Facebook qui rit

Bourse dans le rouge
Facebook qui pleure, Facebook qui rit. Tout le monde ne vit pas l’introduction au Nasdaq du premier réseau social de la même manière. Quand les investisseurs historiques gagnent des fortunes, des investisseurs institutionnels enregistrent des pertes de valeurs latentes de leur portefeuille. Ainsi Peter Thiel cofondateur de Paypal achète en 2004 20 millions d’actions Facebook pour 500 000 dollars et les revend cette semaine pour 391 millions soit un bénéfice 390,5 millions de dollars. Dans le même temps pour des fonds de pension hollandais la chute de Facebook en bourse a un goût a...
fondu_
La suite de l'article est réservée aux abonnés.

Je m'abonne à cadre dirigeant magazine

Abonnez-vous GRATUITEMENT à notre digest hebdomadaire.

x